top of page
fashion-1031469_1920.jpg

Comment fixer le juste prix pour vos produits ?



Comment fixer le juste prix pour vos produits ?

Vous venez de louer un stand chez Timicmac, et il est l’heure de se mettre à faire du tri dans vos placards, votre garage, votre grenier, votre salon… afin de déterminer les produits que vous souhaitez vendre.

Mais à quel prix les revendre ? Comment déterminer le juste prix ?

Sur le marché de l’occasion, la clé de réussite pour faire de bonnes ventes, c’est le prix affiché !

La différence entre prix et valeur d’un produit d’occasion

Tout d’abord il faut faire la différence entre prix et valeur. Le prix est la valeur d'échange, en monnaie, d'un bien, d'un service” (https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/prix/64021), alors que la valeur c’est “Ce que vaut un objet susceptible d'être échangé, vendu, et, en particulier, son prix en argent” (https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/valeur/80972). Vous nous direz que c’est la même chose, hors si le prix d’un produit d’occasion est de 100€, mais que personne ne souhaite l’acheter, alors sa valeur est nulle, c’est le jeu de l’offre et la demande.

Comment savoir à quel prix proposer votre produit pour être sûr qu’il soit acheté ? Dans cet article, nous allons vous emmener à la pêche au juste prix !

Quels paramètres sont à prendre en compte pour déterminer un prix de vente ?

.

Le prix du neuf

À quel prix avez-vous acheté votre produit en neuf en magasin ou sur internet ? Il faut savoir qu’un produit neuf, une fois sorti du magasin, perd environ 30% de son prix à la revente. Les produits n’ayant plus d’étiquette ont un prix inférieur à 50% du prix du neuf.

Le nombre d’offres présentent sur le marché

C’est la loi de l’offre et la demande ! Est-ce que certains produits identiques sont vendus dans le magasin ? Sur les stands voisins ? A quel prix ? Depuis combien de temps sont-ils en vente ? Vous pouvez vous dire que si un produit est présent en magasin durant plus d’une semaine, alors, son prix est trop élevé. Aujourd’hui, il faut se baser sur le prix du marché pour augmenter ses ventes.


L’état de votre produit

Le prix ne sera pas le même si le produit est neuf encore dans son emballage ou bon état ou en état correct ou abîmé par endroit… Il faut faire preuve de discernement concernant l’état de votre produit et ne pas surestimer sa qualité ! Il faut se poser la question suivante : Si je vois ce produit en vente, est-ce que je l’achèterais à ce prix là malgré sa qualité ? Sans vous mentir, si votre réponse est oui, alors vous avez le juste prix..

L’envie de le vendre rapidement

Si vous avez fait une réservation chez nous c’est que vous souhaitez faire de la place chez vous mais aussi gagner de l’argent ! Alors garder en tête que chez nous c’est le volume qui marche. Il vaut mieux vendre beaucoup de produits à des petits prix, plutôt que peu de produits à des prix élevés… L’intérêt pour vous n’est pas de ramener chez vous la totalité des produits que vous vouliez vendre…. Vendre un produit d’occasion c’est comme vendre une maison ; si le prix de marché de votre maison est de 100000€ et que vous vous dîtes “je veux essayer de la vendre plus cher et au pire je baisserai après”, le problème c’est que, passé un délai d’un mois, de deux mois sans vente, il y a un grand risque que la maison soit vendus moins cher que le prix du marché… Pourquoi ? Car soit les acheteurs ont remarqué que vous baissiez le prix régulièrement et ils vont continuer à attendre que ça baisse, soit ils se disent qu’il y a un vice caché si la maison ne part pas.

Pour conclure

Que le produit soit neuf, encore emballé, utilisé, en bon état, avec des défauts, en tissu, high-tech ou vintage, pour fixer un juste prix de vente d’occasion, la clé du succès c’est se poser la question suivante “Est-ce que je veux vraiment me débarrasser de ce produit ?”, si la réponse est oui, alors vous allez devenir un très bon vendeur !


375 vues0 commentaire

Comments


bottom of page